7 conseils d’expert pour bien choisir ses jumelles de vision nocturne !

Il est connu que l’homme est un parfait noctambule, pourtant, il n’a toujours pas développé de faculté spéciale, lui permettant de voir clairement dans la nuit. En tout cas, sans aide externe, il est impossible de passer outre les célèbres jumelles de vision nocturne, qui compte plusieurs variantes aujourd’hui.

Les différents types d’appareil de vision nocturne

Il est utile de rappeler que l’homme est de nature curieux, à la base, les appareils destinés à la vision nocturne sont limités à la jumelle et aux lunettes. Cependant, il est utile de préciser que ces appareils ne sont aucunement faciles à choisir, en raison de ses variations, car il faut rappeler que même la jumelle se repartie en 2 types. Nous avons la jumelle monoculaire et celle en binoculaire.

Avoir une connaissance des deux types de jumelle

Le modèle monoculaire

Revenons d’abord au monoculaire, c’est un appareil très pratique, et le plus utilisé par les snipers et leurs guetteurs durant leurs missions. Assez petite pour tenir dans la poche, le monoculaire, comme son nom l’indique, est composé d’un tube d’agrandissement ou tube amplificateur, d’un objectif et d’un œilleton.

Le modèle binoculaire

La binoculaire encore se divise lui-même en 2 différents types, pour de multiples usages. En se référant à son nom, c’est un appareil de vision nocturne à double apparenté au monoculaire. La binoculaire est donc munie de deux objectifs, deux œilletons et deux tubes amplificateurs. Cependant, on y trouve également la binoculaire dotée d’un seul objectif, un seul tube d’agrandissement ou amplificateur, mais accompagné de deux œilletons, d’où son classement parmi cette gamme. Toutefois, quelque soit le type d’appareil choisi, chacun d’entre eux permet facilement la vision nocturne durant les observations de nuits. Et pour plus de praticité et de liberté dans ses mouvements, il est conseillé de se pencher sur ce lien qui a été spécialement conçu pour s’accorder à vos besoins ainsi que vos activités.

Choisir son appareil de vision nocturne

Ce n’est pas parce que vous avez la phobie de la nuit ou parce que vous êtes vieux et que vous ne voyez pas la nuit, mais c’est surtout dans l’ordre professionnel. Un sniper qui travaille dans des boites militaires n’utilise pas le même type d’appareil qu’un chasseur. Alors, filtrez les appareils selon son utilité.

Assurer les paperasses administratives d’un appareil nocturne

Toutefois, avant de se procurer se matériel, il faudra s’assurer de la légalisation de son port. En effet, il y a certains pays qui n’ont pas autorisé son achat, pénalisent son utilisation.

Trouver un appareil de dernier cri

Sachez que ces appareils sont vendus sous 4 types de génération, en passant par les ancêtres qui sont maintenant vendus bon marché, jusqu’aux jumelles professionnels de la nouvelle génération. Pour une question de praticité à l’utilisation, il est fortement conseiller d’opter pour des appareils ultras légers, surtout s’il est question de se déplacer avec à longueur de journée.

Opter pour un appareil à multifonction

Il est aussi préférable d’opter pour un appareil à multiple fonction, pour éviter de s’en lasser très vite à cause de sa pratique monotone.Mais aussi parce que c’est un appareil qui peut s’utiliser à n’importe quel moment.

Opter pour un appareil durable

Il est aussi avantageux de se munir d’un appareil à caractéristique étanche et résistante, car il est fréquent de voir ces appareils s’employer même en pleine pluie torrentielle, et sur des terrains désordonnés.

Vérifier les critères techniques

Les jumelles de ce modèle doivent avoir au moins une portée de 100 mètres. Mais également un champ de vision de 14 degrés avec une bonne résolution d’image, le mode de grossissement.

De ce fait, il est alors indispensable de bien choisir son appareil, car il se peut que son utilisation puisse encore intéresser les générations futures, et ce serait dommage de les en privées, suite à des erreurs évitables.